June 23, 2021

What Is Today

Your Favorite Event Search Point

John Lennon Wiki, Biography, & History

John Winston Ono Lennon [ d͡ʒɒn ˈlɛnən][n 1], né le à Liverpool et mort assassiné le à New York, est un auteur-compositeur-interprète, musicien et écrivain britannique.

John half habiter Woolton, un autre quartier de Liverpool, chez sa tante Mimi et son oncle George Smith, au 251 Menlove Avenue, dans une maison surnommée « Mendips ». Il y passe le reste de son enfance et son adolescence. Des quatre Beatles, il est le mieux placé dans l’échelle sociale, vivant dans une maison en banlieue avec un jardin[c 1]. Lennon est éduqué dans la custom anglicane[s 2] ; il va au catéchisme et fait même sa communion, de son plein gré, à quinze ans[a 5]. Il fréquente tout d’abord l’école primaire de Dovedale, où il apprend à lire et à écrire en cinq mois, aidé par son oncle George[a 6]. John se révèle être un enfant très curieux et doué pour la littérature. Il invente des chansons à partir des comptines qu’on lui apprend à l’école. Il se crée alors un univers proche de son roman préféré, Les Aventures d’Alice au pays des merveilles, dont il dessine tous les personnages[f 1],[a 5]. Pendant toute sa scolarité, Lennon est meneur et turbulent et se bagarre sans cesse, aussi bien avec les autres enfants de son école que ceux de son quartier. Il explique par exemple : « J’adorais Le Vent dans les saules. Quand j’avais lu un livre, il fallait que ça devienne vrai. C’est pour ça que je voulais être meneur à l’école. Pour que les autres jouent aux jeux qui me plaisaient, comme dans ce que je venais de lire. »[a 5] S’il oublie assez vite son père, Lennon pense souvent à sa mère, qu’il voit de temps à autre[a 7].

En juin 1946, Alf vient chercher John chez sa belle-sœur pour passer du temps avec son fils à Blackpool, avant d’émigrer en Nouvelle-Zélande. Ses funds sont au beau fixe, notamment grâce au marché noir d’après-guerre[a 4]. Bien qu’on lise souvent que John, âgé de cinq ans, a dû choisir entre ses deux mother and father sur les quais de Blackpool, en réalité, Alf accepte de laisser son fils en Angleterre sachant bien que Julia et Mimi prendront mieux soin de lui[9]. De retour à Liverpool, il est confié définitivement à sa tante et perd tout contact avec son père pendant vingt ans, jusqu’au plein essor de la Beatlemania[b 4],[n 2]. Lennon a vécu toute son enfance et son adolescence entouré de femmes : sa mère et les quatre sœurs de celle-ci[c 1]. Mais, de neuf à seize ans, il a aussi la likelihood de vivre parmi une ribambelle de cousins et cousines, parmi lesquels Stanley Parkes et Leila, avec qui il effectue de nombreuses sorties joyeuses, séances de cinéma et même des voyages, les trois ensemble ou seulement avec Stanley, plus âgé que lui de sept ans[s 1].

Alf s’absente une bonne partie de l’année 1943, arrêtant de subvenir aux besoins de sa femme et de son fils, puis revient l’année suivante[b 2]. Il suggest alors de s’occuper de sa famille, mais Julia, enceinte d’un autre homme, refuse[b 3]. Sa sœur Mary Elizabeth « Mimi » Smith (en) ayant porté plainte auprès des providers sociaux, Julia doit lui confier la garde de John qui a alors trois ans[d 1]. Mimi Smith déclare par la suite : « J’ai su au second où j’ai vu John à l’hôpital que j’étais celle qui serait sa mère, et pas Julia. Est-ce que cela est horrible à dire ? Pas vraiment, automobile Julia a considéré ça comme quelque selected de totalement naturel. Elle disait souvent que j’étais sa vraie mère, qu’elle n’avait fait que lui donner le jour. »[5] Mimi rapporte également que tous les trois avaient discuté et s’étaient mis d’accord pour qu’elle adopte officiellement le petit John, mais cette décision ne s’est jamais concrétisée[a 3]. Quand naît le second enfant de Julia, une fille d’abord prénommée Victoria, elle la confie à l’Armée du salut en vue de la faire adopter. (Plusieurs années plus tard, John Lennon essaie, sans succès, de retrouver la hint de cette demi-sœur, devenue Ingrid avec le nouveau prénom que lui ont donné ses mother and father adoptifs, et Pedersen par son mariage[e 1]. Elle publiera ses mémoires après la mort de John[6]. La deuxième demi-sœur de Lennon, prénommée Julia comme sa mère, fait de même dans deux livres, d’abord en 1988[7], puis en 2007[8].)

John Winston Lennon, fils d’Alfred « Alf » Lennon (en)[1] et de Julia Stanley, naît le mercredi à la maternité-hôpital d’Oxford Street, à Liverpool. (Contrairement à ce qui était écrit dans la biographie de Hunter Davies (en)[a 1], il n’y eut pas de raid de l’aviation allemande cette nuit là[2].) John tient son premier prénom de son grand-père John « Jack » Lennon, et son deuxième prénom, Winston, lui est donné en hommage au Premier ministre britannique Winston Churchill[b 1]. Jack Lennon, né en 1855 à Dublin et mort en 1921, était chanteur de métier (le nom Lennon est la model anglicisée du nom irlandais Ó Leannáin[3]). Il a longtemps vécu aux États-Unis avant de revenir à Liverpool, où Alf Lennon est né[4]. Orphelin, celui-ci reçoit une bonne éducation et quitte l’école à quinze ans. Il travaille un an comme garçon de bureau puis s’interact dans la marine marchande[a 2]. Il se met aussi à fréquenter Julia Stanley, malgré le désaccord de la famille de la jeune fille, et ils finissent par se marier en 1938. Ils habitent une maison sur Newcastle Road, dans le faubourg Penny Lane, mais il est fréquemment éloigné de la maison familiale[c 1]. Deux ans plus tard, Julia donne naissance à John, alors qu’Alf est en mer[a 1].

Longtemps après sa mort, il reste l’un des artistes les plus populaires du XXe siècle (il a vendu plus de 72 tens of millions de disques en « équivalent album ») et incarne le mouvement pacifiste peace and love des années 1960 et 1970. Un rassemblement à sa mémoire proceed d’avoir lieu à New York chaque 8 décembre, jour de sa mort, et plusieurs mémoriaux ont été érigés en son honneur de par le monde. L’aéroport de Liverpool porte son nom depuis 2002.

Outre sa musique, Lennon est également célèbre pour ses nombreuses prises de place, notamment pacifistes, à partir de la fin des années 1960. Ses activités et son engagement, notamment contre la guerre du Viêt Nam, lui valent des ennuis réguliers avec le gouvernement des États-Unis, qui tente de l’expulser. Personnalité complexe, il fait preuve d’un humour acerbe, teinté d’absurde et de non-sens, et se démarque également par son caractère parfois violent et conflictuel, en contradiction avec son picture de représentant de l’idéal pacifiste. Il montre des skills dans les domaines de la peinture et de l’écriture, joue dans quelques movies, et réalise des courts-métrages expérimentaux.

Lorsque les Beatles se séparent, John Lennon se consacre à sa carrière solo, épaulé et inspiré par son épouse Yoko Ono, artiste japonaise d’avant-garde. Yoko et John forment alors un des {couples} les plus médiatisés au monde, aussi bien pour leur artwork que pour leur engagement politique. Ils créent le Plastic Ono Band, groupe à géométrie variable où ils sont accompagnés d’amis sur scène et en studio. En 1971, John Lennon compose l’une de ses chansons les plus emblématiques, Imagine ; l’album du même nom est également son plus grand succès industrial en solo. Lennon se retire de toute activité publique en 1975 pour s’occuper de son fils nouveau-né Sean, puis reprend sa carrière en 1980, quelques semaines avant d’être assassiné par Mark David Chapman, un fanatique atteint de troubles psychotiques, devant sa résidence du Dakota Building à New York.

Adolescent, influencé par ses idoles américaines du rock ‘n’ roll, il est emporté par la obscure de musique skiffle qui sévit à Liverpool et fonde, au début de l’année 1957, le groupe des Quarrymen, qui évolue pour devenir, avec Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr, les Beatles. Des albums Please Please Me en 1963 à Let It Be en 1970, les Beatles deviennent un des plus grands phénomènes de l’histoire de l’industrie discographique, introduisant de nombreuses improvements musicales et mélangeant les genres et les influences avec une audace et une sophistication jusqu’alors inédites. Lennon occupe une place centrale dans cette réussite populaire, critique et commerciale, composant des œuvres majeures pour le groupe. Les dissensions entre les musiciens, en particulier entre Lennon et McCartney, mettent fin à l’aventure en 1970.

Il est le fondateur des Beatles, groupe musical anglais au succès planétaire depuis sa formation au début des années 1960. Au sein des Beatles, il forme avec Paul McCartney l’un des tandems d’auteurs-compositeurs les plus influents et prolifiques de l’histoire du rock, donnant naissance à plus de deux cents chansons.

#John #Lennon

You may have missed